@phdthesis{IRSIC_150,
    author = {INTARTAGLIA, J.},
    title = {Les influences de la publicit\'e sur le comportement du jeune consommateur : pour une approche th\'eorique duale sur le processus de socialisation et le paradigme de la cognition implicite},
    year = {2013},
    school = {Aix-Marseille Universit\'e},
    type = {th\`ese},
    x-director = {Courbet, D.},
    x-title_en = {},
    x-abstract_fr = {Tous les jours, les enfants et les adolescents sont expos\'es \`a de multiples contenus publicitaires, que ce soit \`a la t\'el\'evision, dans la rue, dans les films, les jeux vid\'eos ou sur Internet. Des marques entrent continuellement dans leurs champs auditif et/ou visuel sans qu'ils y fassent attention. De mani\`ere g\'en\'erale, le d\'ebat \'ethique autour de la publicit\'e et son impact sur les jeunes est centr\'e le plus souvent sur l'\^age auquel ils d\'eveloppent des ressources cognitives suffisantes pour comprendre les intentions persuasives d'un message publicitaire et leur degr\'e de scepticisme envers la publicit\'e. Ainsi, en fonction de l'\^age, les jeunes sont per\c cus, par rapport aux adultes, comme \'etant « vuln\'erables et mall\'eables » face aux tentatives d'influence m\'ediatique. Cela conduit notamment certains gouvernements (Su\`ede, Allemagne, Grande Bretagne et peut \^etre France) \`a mettre en place des mesures restrictives destin\'ees \`a encadrer la publicit\'e \`a la t\'el\'evision d\'edi\'ee \`a cette audience. Dans le but de saisir la place et les effets de la publicit\'e dans la vie du jeune consommateur, la th\`ese de doctorat en Sciences de l'Information et de la Communication, transdisciplinaire, mobilise notamment des ressources th\'eoriques issues de la psychologie, de la sociologie et de la recherche marketing. Au sein d'un mod\`ele de la communication publicitaire accordant une place privil\'egi\'ee au concept d'influence et d\'eveloppant un pluralisme m\'ethodologique, nous avons mis en place une double d\'emarche de terrain pour \'etudier l'impact conscient et « non conscient » de la publicit\'e sur ce jeune public et la place qu'elle occupe dans son quotidien. Premi\`erement, une enqu\^ete qualitative men\'ee aupr\`es d'adolescents en Suisse a permis de mieux comprendre les significations associ\'ees \`a la publicit\'e, les repr\'esentations sociales qu'ils se forment de son influence et les principaux d\'eterminants de l'environnement socio-culturel (parents-pairs-m\'edias) intervenant dans le processus de socialisation du jeune consommateur. Une des originalit\'es de cette d\'emarche exploratoire consiste \`a mener une comparaison entre les adolescents et les adultes concernant leurs degr\'es de « connaissances » et de « comp\'etences » de la publicit\'e et de ses m\'ecanismes de persuasion. Notre enqu\^ete montre que l'apprentissage du r\^ole de consommateur repose en grande partie sur un processus implicite bas\'e non pas sur des discussions au sein de la famille mais sur des observations. Si les jeunes observent en premier lieu leurs parents (le premier agent de socialisation), tr\`es vite, ce sont les pairs (...)},
    x-abstract_en = {},
    x-keywords_fr = {efficacit\'e publicitaire;comportement du jeune consommateur;m\'emoire implicite;processus de socialisation;influences << non conscientes >>;},
    x-keywords_en = {},
    x-filesource = {author},
    x-language = {},
}