Supports numériques de prise d’information géospatialisée et désorientation chez les pilotes d’aéronefs légers
Mis à jour le 3 juin 2013
logo imprimer     

Article d’une revue à comité de lecture non répertoriée par le HCERES (ACLN)

GOBERT T. (2013). "Supports numériques de prise d’information géospatialisée et désorientation chez les pilotes d’aéronefs légers". Ethologie & Praxéologies, n°17, 17 pp  

Membre(s) IRSIC impliqué(s) :
 
Mots-clés :

Publication premier trimestre 2013


Les pilotes d’aviation de loisirs utilisent massivement le GPS. Conçu comme une aide à la navigation, il semble occuper un rôle plus important qui se traduit dans les comportements. Nombre d’instructeurs déplorent une perte des savoirs fondamentaux et le Bureau Enquêtes et Accidents décrit une accidentologie directement liée à son usage. Cette étude fait l’hypothèse que comme tous dispositifs digitaux, le GPS instaure une attention distribuée et impose une suractivité préjudiciable à la gestion du vol qui conduit à l’égarement. 24 observations participantes sont réalisées à bord pendant une navigation à basse altitude sur des reliefs complexes.


puce Contact puce Espace rédacteurs puce RSS puce SPIP puce ESCAL-V3
Institut de Recherche en Sciences de l'Information et de Communication
21, rue Virgile Marron - 13392 Marseille Cedex 05
2012 - Aix Marseille Université - Tous droits réservés