SFSIC

Flux RSS de la Société Française des Sciences de l’Information et de la Communication

Consulter en ligne

0 | ... | 720 | 730 | 740 | 750 | 760 | 770 | 780 | 790 | 800 | ... | 870


AAC - TIC, industries culturelles et industries créatives
admin@sfsic.org (Administrateur), mercredi 27 mars 2013

Colloque Communication & changements sociaux en Afrique 3
Tic, industries culturelles et industries créatives : appropriation sociale et diversité culturelle
10-11-12 avril 2014

Appel à communication complet : icon AAC Gresec Douala (88.65 KB 2013-03-27 12:17:39)


A l’initiative conjointe du  Département de communication de l’Université de Douala et du Gresec (Université Stendhal Grenoble 3)

Sous le parrainage de l’Unesco

Avec le soutien de l’IFASIC (Kinshasa, RDC), l’IPERMIC (Université de Ouagadougou, Burkina Faso), la Faculté des sciences de la communication (Université de Malaga, Espagne), l’ISPI (Université de la Manouba, Tunis), le CERCOM (Université d’Antananarivo, Madagascar), le LABSIC (UniversitéParis13, France), l’AUF, l’association Culture et Développement, le réseau Orbicom des chaires Unesco en communication, le Conseil scientifique de l’Université Stendhal.

Ce colloque fait suite à un premier colloque « Communication et changement social en Afrique et dans les Caraïbes » centré sur le concept du développement et organisé à Douala en avril 2006, dont les meilleures communications ont été publiées après nouvelle sélection scientifique dans la revue Les Enjeux de l’information et de la communication en supplément 2009, (http://w3.ugrenoble3.fr/les_enjeux) et à un deuxième colloque « Communication et changement social en Afrique : le rapport McBride trente ans après », organisé à l’Institut de la Communication et des Médias (Université Stendhal) en janvier 2010, qui a lui aussi donné lieu à publication après sélection scientifique des meilleures communications dans la revue Les Enjeux (http://w3.ugrenoble3. fr/les_enjeux).

Faiblement connecté au reste du monde, en mal d’investissements et d’infrastructures, pendant longtemps, le continent africain a été considéré comme un laissé-pour-compte dans le mouvement d’émergence et de développement des Techniques d’information et de communication. Une opinion assez généralement partagée qui se traduit aussi par un manque d’intérêt de chercheurs européens, notamment en sciences de l’information et de la communication, pour étudier les industries culturelles & créatives ainsi que les Tic dans le contexte africain, au moment où le continent semble sur ces terrains attirer de nouveaux acteurs émergents (soft power chinois et qatari, inversion des flux migratoires Europe vers Afrique, notamment portugais…). Certes, de plus en plus d’universitaires africains, et pas seulement expatriés, produisent des travaux dans ce domaine. Cependant, ces travaux peinent à se diffuser et à être discutés alors qu’il existe des indices de plus en plus forts provenant de sources et d’horizons divers (médias, études académiques, organismes internationaux) soulignant que non seulement l’Afrique devient de plus en plus connectée, mais aussi, et peut-être surtout, que ses différents types d’acteurs, aussi bien institutionnels qu’individuels, font preuve d’une créativité et d’inventivité hors du commun pour s’approprier des technologies de l’information et de la communication dans les contextes (culturels, politiques, technologiques, sociaux…) spécifiques à ce continent.

Ce colloque se donne pour objectif de contribuer à combler ce manque en privilégiant surtout les recherches reposant sur une solide connaissance de terrain pour pouvoir dégager une vision plus globale des spécificités du continent africain dans toute sa diversité en ce qui concerne le domaine des Tic ainsi que des industries culturelles et créatives. Il a pour but également de rapprocher les travaux de chercheurs investis sur ce terrain en Afrique, mais dont les appartenances linguistiques héritées de l’histoire coloniale (française, anglaise, espagnole, portugaise) n’ont pas véritablement facilité jusqu’ici les confrontations scientifiques.

Calendrier :
 Date limite d’envoi des propositions de communications : 13 mai 2013 à ces deux adresses :
· prof_misse2@hotmail.fr
· bernard.miege@u-grenoble3.fr
 Retour (acceptation ou refus) du conseil scientifique du Colloque : 1er juillet 2013
 Date limite d’envoi des communications rédigées (30 000 signes maximum) selon des
normes éditoriales indiquées aux auteurs : 25 octobre 2013
 Lecture par le conseil scientifique, et retour éventuel aux auteurs pour modifications,
compléments et corrections : 15 décembre 2013
 Date limite de renvoi des articles modifiés et corrigés : 20 février 2014
 Mise sur site des communications : mars 2014


Colloque - Resiproc ACFAS 2013
admin@sfsic.org (Administrateur), lundi 25 mars 2013

Programme du Colloque «Entre réflexif et prescriptif : Analyse des dispositifs d’apprentissage et de formation des communicateurs»

dans le cadre du 81ème congrès de l'ACFAS - université Laval, ville de Québec

9 et 10 mai 2013

À l’instar de la mission du RESIPROC (Réseau international de recherche sur la professionnalisation des communicateurs), le présent colloque s’inscrit dans une volonté de créer des ponts entre les milieux universitaire et professionnel de sorte à offrir un regard éclairé sur la professionnalisation des communicateurs. Tout en encourageant vivement un apport scientifique, il admettra également des regards empiriques sur la question de la professionnalisation. Dans un dialogue ouvert entre les deux milieux, nous tenterons de tracer les zones de partage et avenues d’optimisation des différents processus menant à la professionnalisation.

Programme: icon ACFAS 2013 Resiproc (370.26 KB 2013-03-25 09:36:21)


AAC - La communication transparente
admin@sfsic.org (Administrateur), vendredi 22 mars 2013

La communication transparente. Organisations, communication et transparence.
Transparent Communication. Organisations, Communication and Transparency
.

Bruxelles, 21-22 November 2013

Colloque scientifique international organisé par le LASCO (UCL-IHECS, Belgique).

Appel à contribution: https://www.uclouvain.be/423059.html

Informations pratiques

  • Les langues du colloque seront l’anglais et le français.
  • Le colloque aura lieu à Bruxelles, dans les locaux de l'IHECS (Batiment Bord de Verre, Rue du Poinçon 15, Bruxelles).
  • Limite pour la présentation de l’abstract, en anglais ou français, de max. 2000 signes, bibliographie exclue : le 30 mars 2013. Envoyer les abstracts à andrea.catellani@uclouvain.be ou à thierry.libaert@uclouvain.be.
  • Communication de la recevabilité ou non de l’intervention : le 30 avril 2013.
  • Remise du texte complet : le 15 octobre 2013.
  • Dates du colloque : les 21 et 22 novembre 2013.

Après le colloque, une sélection de textes sera réalisée en vue de la publication d’un volume en deux langues (anglais et français) sur la transparence et la communication des organisations.

Le colloque est organisé avec le soutien de la SFSIC (Société Française des Sciences de l’Information et de la Communication).
Ouverture du colloque : prof. Marc Lits (doyen de la faculté ESPO, UCL). Cloture: prof. Liesbeth Degand (présidente institut IL&C, UCL).
Invited speaker : prof. Timothy Coombs (Univ. of Central Florida).


Comité d’organisation

Thierry Libaert (UCL), Andrea Catellani (UCL), Audrey Crucifix (UCL), Gervais Cwako (UCL), Christine Hambursin (UCL), François Heinderickx (ULB, président ICA), Béatrice Jalenques-Vigouroux (INSA Toulouse - LASCO), François Lambotte (UCL), Mélanie Notte (UCL), Sophie Pochet (UCL), Joël Saucin (IHECS - UCL), Emmanuel Wathelet (UCL).

Comité scientifique

Thierry Libaert (UCL), Andrea Catellani (UCL), Françoise Albertini (Université de Corse), Françoise Bernard (Université d’Aix-Marseille), Jean-Jacques Boutaud (Université de Bourgogne), Anne-Marie Cotton (Arteveldehogeschool, Gand), Nicole D’Almeida (Université Paris IV-Sorbonne), Gino Gramaccia (Université Bordeaux I), Anne Gregory (Leeds Metropolitan University), Oyvind Ihlen (University of Oslo), François Lambotte (UCL), Christian Le Moenne (Université européenne de Bretagne - Rennes 2), Jacquie L'Etang (Queen Margaret University, Edinburgh), Marc Lits (UCL), Catherine Loneux (Université européenne de Bretagne – Rennes 2), Béatrice Jalenques-Vigouroux (INSA Toulouse - LASCO), Jordi Xifra (Université Pompeu Fabra, Barcelone), Ralph Tench (Leeds Metropolitan University), Michèle Venturini (Université de Corse), Jacques Walter (Université de Lorraine), Ansgar Zerfass (University of Leipzig).


JE- Des images pour les humanités digitales
admin@sfsic.org (Administrateur), vendredi 22 mars 2013

Journées d'études: “Des images pour les humanités digitales”

 

L'équipe du projet d’Institut des Humanités Digitales de Bordeaux
a le plaisir de vous inviter aux 3èmes journées d’études :

“Des images pour les humanités digitales”
Mercredi 3 et jeudi 4 avril 2013
Maison des Suds (Domaine Universitaire-Pessac)

Ces journées d’études seront l’occasion de réfléchir, partager et analyser les problématiques scientifiques et socio économiques liées aux humanités digitales. 2 jours de conférences et de symposiums permettront de croiser les regards entre acteurs publics et privés, chercheurs, experts et professionnels.
Les 7 conférences plénières aborderont des thématiques transversales sous un angle transdisciplinaire de niveau international : les humanités digitales en France et leur organisation et les dynamiques internationales des humanités digitales.
Partant de projets contextualisées à différents secteurs (3D, méthodes visuelles, indexation des vidéos, création de logiciels d’analyse filmique), ces contributions reviendront sur les apports des images dans les Humanités Digitales et services numériques, questionnant les méthodes et outils mobilisés dans le cadre du projet d’Institut des Humanités Digitales de Bordeaux.

Consulter programme
www.msha.fr/ihdb/je2013
L’inscription est gratuite et obligatoire dans la limite des places disponibles


Séminaire - Pratiques créatives
admin@sfsic.org (Administrateur), vendredi 22 mars 2013

Pratiques créatives sur Internet.(2012-2013)
Laboratoire communication et politique CNRS.


•    Lundi  25 Mars à 16h30.

À la découverte de pratiques créatives en réseau chez les jeunes adultes (web-séries, machinimas,  fansubbers,  fansfictions et blogs de lecteurs). Quelle(s) culture(s) ? Brigitte Chapelain, Université de Paris 13, LCP/CNRS

Les séminaires ont lieu le Lundi de 16h30 à19H .
LCP Maison de la communication
20 Rue Berbier du Mets
75013 PARIS

Responsable : Brigitte CHAPELAIN(Paris 13-Nord, LCP)
Coordination: Aurélie Aubert (Paris 8, CEMTI/LCP), Brigitte Chapelain(Paris 13-Nord , LCP), Pierre-Louis Fort (Cergy Pontoise, CRTF/LCP), Sandra Frey(LCP).

Le séminaire est ouvert aux chercheurs, aux créateurs et aux étudiants.
Contact :brichap@club-internet.fr


Colloque - Interpréter selon les genres
admin@sfsic.org (Administrateur), vendredi 22 mars 2013

Colloque International
Interpréter selon les genres
18-20 Avril 2013
Université Cadi Ayyad
Faculté des Lettres et Sciences Humaines
Marrakech, Maroc


Driss ABLALI, CREM, Université de Lorraine (France)
Sémir BADIR, FNRS, Université de Liège (Belgique)
Ayoub BOUHOUHOU, Université Cadi Ayyad, Marrakech (Maroc)
Dominique DUCARD, CEDITEC, Université de Paris-Est (France)
Ouidad TEBBAA, Université Cadi Ayyad, Marrakech (Maroc)

PROGRAMME: icon Programme Interpréter selon les genres (989.95 KB 2013-03-22 10:49:28)


Parution - L'oeuvre virale
admin@sfsic.org (Administrateur), vendredi 22 mars 2013

Jean Paul Fourmentraux

L'oeuvre virale. Net art et culture hacker.

La lettre volée. Collection "Essais"

 

icon Fourmentraux - L'oeuvre virale (598.08 KB 2013-03-22 10:37:2

icon Fourmentraux couv (983.18 KB 2013-03-22 10:38:47)

icon Fourmentraux face (983.16 KB 2013-03-22 10:39:35)

 


Parution - Protocoles éditoriaux
admin@sfsic.org (Administrateur), vendredi 22 mars 2013

Protocoles éditoriaux

Qu’est-ce que publier ?

Sous la direction d’Olivier Bomsel

272 pages - 23.50 €

Editions Armand Colin

Qu’est-ce qu’un livre, un film, un album musical… à l’ère d’Internet ?
 
· Une nouvelle définition du rôle de l’éditeur, de sa fonction symbolique, de sa valeur économique
· Une approche novatrice de la métamorphose des médias et des enjeux industriels du marketing
· Un ouvrage prospectif, à rebours du discours décliniste sur les médias ou angélique sur le Web
· Des contributeurs prestigieux : de Jean-Jacques Glassner à Pascal Nègre : les meilleurs spécialistes de l’écriture, du théâtre, de la conversation, de l’édition, de l’industrie musicale, de la télévision, des brevets…
 
Avant l’essor d’internet, tout est simple. Fonds et formes coexistent. Le fond (le roman par exemple) n’est accessible que parce que la forme (journal, livre imprimé) l’a rendu possible. Les objets– livres, tableaux, disques, films 35 mm – ont une mission d’exposition. Ils signifient publiquement : ceci est une une oeuvre, inscrite dans l’histoire du genre cadré par son support. Ils incarnent la fonction de l’édition. La dématérialisation bouleverse cet équilibre. Mais loin de détruire la fonction éditoriale, contraire, en souligner l’importance, car elle met au jour sa dimension profondément symbolique. Si cette fonction existe et tient une telle place dans l’organisation sociale, à quoi l’assigne-t-on au juste ?
Quelles routes symboliques suivent les messages destinés au public, et comment le public se dispose-t-il autour d’elles ? Quelle est l’économie de ces divers processus ?
Pour traiter ces questions, Olivier Bomsel a réuni un collectif brillant de spécialistes de diverses disciplines. De leur dialogue, de la variété des exemples convoqués (invention de l’écriture, théâtre, bibliothèques, musique, cinéma, télévision, brevets, design…) émerge une nouvelle définition des médias à l’ère de la numérisation. Et l’économie qui s’en déduit.
 
Auteurs :
Olivier Bomsel est professeur d’économie industrielle à MINES ParisTech et directeur de la Chaire ParisTech d’économie des médias et des marques.
Il a réuni les contributions de Benedetta Craveri, Robert Darnton, Jean-Jacques Glassner, Richard John, Yann Ménière, Pascal Nègre, Peppino Ortoleva et de François Regnault.
 

Parution - Nos modes, nos mythes, nos rites
admin@sfsic.org (Administrateur), vendredi 22 mars 2013

Parution

Pascal LARDELLIER
Nos modes, nos mythes, nos rites
Le social, entre sens et sensible
Editions EMS, 14,5 euros


Notre société est encore pleine de rites et de mythes. Leurs formes ont évolué, mais ils remplissent les mêmes fonctions qu’autrefois : rassembler et célébrer les communautés, régénérer les liens sociaux, ouvrir la porte d’imaginaires implicites pourtant actifs. Cet ouvrage propose une série d’analyses courtes, qui assument leur caractère souvent ironique. Une décennie de chroniques médiatiques est proposée, rassemblant des textes parus dans des journaux et magazines français, articles actualisés ici et remis en perspective éditoriale.
Ces textes sont rangés en trois grandes parties : « Au fil du calendrier », « Médias et technologies », et « Nouvelles tendances sociales ». Ils épinglent l’air du temps, sondent nos imaginaires, décodent modes et tendances, en donnant de la profondeur à l’apparente surface des choses. Ces exercices de style sémio-anthropologiques, s’inspirant des Mythologies de Roland Barthes et du regard tendre et empathique de Pierre Sansot sur le social, s’attachent à décrypter le sens des modes, des mythes et des rites qui jalonnent nos calendriers etégaient notre quotidien. Les rites et les mythes donc, mais aussi les médias, les technologies, les personnalités ou les tendances émergentes sont décortiqués et épinglés à tour de rôle.
L’heure d’été, les brocantes printanières, la vogue du tatouage, les lapsus de Rachida Dati, l’oecuménisme autour de Stéphane Hessel, The Voice, l’Eurovision et Les Experts, les croisières, le bac, le tour de France, la météo, le culte d’Apple, les voeux par SMS et des dizaines d’autres événements calendaires et médiatiques sont décortiqués par le menu. Et par delà les analyses proposées, jeux de mots et effets de style sont assumés avec jubilation. On reprend conscience, au fil du propos, de l’importance des imaginaires et de la prégnance de la pensée magique dans notre société désacralisée, en apparence seulement.

Pascal LARDELLIER est Professeur à l’Université de Bourgogne et chercheur au sein de l’équipe 3S « Sensoriel Sensible Symbolique » (CIMEOS, EA 4177). Auteur d’une quinzaine d’ouvrages, il est spécialiste des usages sociaux d’Internet, ainsi que des formes et des fonctions des rites dans les sociétés occidentales.


Colloque - 1983/ questions d'immigration
postmaster@sfsic.org (Administrateur), jeudi 28 février 2013

Colloque 1983 Tournant médiatique de la question de l'immigration en France

icon Ecrin Programme (2.01 MB 2013-02-28 15:32:26)


0 | ... | 720 | 730 | 740 | 750 | 760 | 770 | 780 | 790 | 800 | ... | 870

puce Contact puce Espace rédacteurs puce RSS puce SPIP puce ESCAL-V3
Institut de Recherche en Sciences de l'Information et de Communication
21, rue Virgile Marron - 13392 Marseille Cedex 05
2012 - Aix Marseille Université - Tous droits réservés