Réception des communications et cognition non consciente : les effets non verbalisables de la communication des marques
Mis à jour le 4 juin 2013
logo imprimer     

Article d’une revue nationale ou internationale répertoriée par le HCERES (ACL)

COURBET D (2000). "Réception des communications et cognition non consciente : les effets non verbalisables de la communication des marques ". Communication et Organisation, 18, pp. 229-240.

Membre(s) IRSIC impliqué(s) :
 

puce Contact puce Espace rédacteurs puce RSS puce SPIP puce ESCAL-V3
Institut de Recherche en Sciences de l'Information et de Communication
21, rue Virgile Marron - 13392 Marseille Cedex 05
2012 - Aix Marseille Université - Tous droits réservés