Quels modèles d’Intelligence Economique pour l’Algérie ?
Mis à jour le 28 avril 2016
logo imprimer     

Communication dans un colloque national avec actes (C-ACTN)

BAAZIZ A., QUONIAM L. & REYMOND D. (2014). "Quels modèles d’Intelligence Economique pour l’Algérie ?". Actes du colloque: Séminaire International sur l’Intelligence Economique : Un enjeu majeur de Compétitivité, Alger, Algérie : HEC Alger, 21-22 Mai  

Membre(s) IRSIC impliqué(s) :
 
Résumé :

Avec une décennie d’existence timide en Algérie, l’intelligence économique est une discipline peu connue des académiciens et trop négligées des praticiens.
D’abord, il y a un véritable problème de formation en IE. En effet, le peu de formations existantes en Algérie sont inspirées des modèles anglo-saxons ou européens (en particulier le modèle français), et sont donc en inadéquation totale avec les besoins réels de l’entreprise algérienne. Les personnes acquièrent des formations théoriques, loin de l’action concrète sur le terrain, d’où le risque de véhiculer une mauvaise image de l’Intelligence Économique.

Ensuite, le peu d’entreprises Algériennes qui ont adopté l’IE comme outil de développement et de compétitivité, souvent influencées par les écoles occidentales de l’IE, se concentrent davantage sur des aspects de sécurité de l’information ou du lobbying que sur l’innovation. Pourtant, c’est l’innovation qui devrait être le levier par excellence du développement de la compétitivité et de la croissance économique en Algérie.

Pour cela, il est important de « troquer » le paradigme actuel contre un nouveau dont les clés sont :

  • Utilisation « légale et gratuite » de l’information stratégique contenue dans les bases de données Brevet. En effet, le brevet permet le développement des entreprises mais aussi des Etats en voie de développement.
  • L’adoption des « soft technologies » et du « jugaad innovation » comme modèles de développement économique à l’instar des pays du BRICS et particulièrement, le Brésil et l’Inde.

Cette communication tentera de développer ce paradigme alternatif comme plaidoyer d’une IE « utile » au développement des entreprises algériennes et de croissance économique de l’Algérie.


puce Contact puce Espace rédacteurs puce RSS puce SPIP puce ESCAL-V3
Institut de Recherche en Sciences de l'Information et de Communication
21, rue Virgile Marron - 13392 Marseille Cedex 05
2012 - Aix Marseille Université - Tous droits réservés