Présentation des axes de recherche
Mis à jour le 23 mars 2016
logo imprimer

Coordination générale : Françoise Bernard

 

Les travaux de l’institut sont structurés en trois axes (2015) :

Ces axes rassemblent les recherches et les publications qui sont réalisées par plusieurs chercheurs et qui ont une épaisseur suffisante à la fois théoriquement et empiriquement pour faire sens ensemble et générer de nouvelles pistes de recherche ressaisies dans d’autres travaux collectifs.

Les objectifs dans chacun de ces axes sont d’apporter une contribution significative à des questions de recherche mais aussi à des enjeux de société : les mutations organisationnelles et institutionnelles, la culture numérique, les métamorphoses médiatiques et journalistiques, la communication environnementale et l’écoresponsabilité, la santé publique et la prévention, l’éducation, l’innovation sociotechnique, etc.

Les chercheurs mènent de front plusieurs objectifs :

  • théoriser, problématiser des questions d’information et de communication, en explorant des fronts d’interdisciplinarité clairement identifiés et originaux dans le paysage des SIC en France : avec la sociopsychologie, la psychologie sociale et la psychologie cognitive, avec les sciences économiques notamment,
  • ouvrir le pluralisme méthodologique en vigueur dans la discipline à la méthode expérimentale, à la méthode participative et apporter une réflexion construite sur les jeux et enjeux de ce pluralisme méthodologique,
  • étudier et analyser des pratiques sociales, professionnelles, des objets et des dispositifs info-communicationnels, des formes inter organisationnelles en apportant une réflexion utile aux acteurs et aux enjeux,
  • revendiquer un double ancrage, celui de la recherche dans la cité, celui de la posture critique, en développant une réflexion relative à cette double exigence.

Enfin, la notion d’axes, si elle est structurante, n’en est pas moins abordée de manière très ouverte. Les chercheurs circulent d’un axe à l’autre au gré des projets qui sont conduits et qui impliquent fréquemment les ressources et les compétences de plusieurs axes. Bien souvent, dans la dynamique des travaux, les productions d’un axe constituent une ressource pour des travaux conduits dans un autre axe et les savoirs produits ont un caractère transversal.

L’ouverture se décline également avec le développement de partenariats interdisciplinaires et internationaux, mais aussi de partenariats avec des parties prenantes qui ne sont pas des structures de recherche (partenaires institutionnels, économiques, associatifs, etc.).

puce Contact puce Espace rédacteurs puce RSS puce SPIP puce ESCAL-V3
Institut de Recherche en Sciences de l'Information et de Communication
21, rue Virgile Marron - 13392 Marseille Cedex 05
2012 - Aix Marseille Université - Tous droits réservés