« Parler vert » ou intérêt général ? Etude d’une valse hésitation des grandes enseignes historiques positionnées sur l’intérêt général en France
Mis à jour le 21 avril 2016
logo imprimer     

Article d’une revue nationale ou internationale répertoriée par le HCERES (ACL)

PASCUAL-ESPUNY C. (2012). "« Parler vert » ou intérêt général ? Etude d’une valse hésitation des grandes enseignes historiques positionnées sur l’intérêt général en France". Recherches en communication, 35, 91-104  

Membre(s) IRSIC impliqué(s) :
 
Résumé :

Le champ de la communication corporate sur le développement durable se trouve aujourd’hui à la croisée de plusieurs dynamiques organisationnelles et de mouvements d’opinion riches d’enseignements. La communication développement durable semble s’inscrire de plus en plus naturellement dans les stratégies corporate, et parallèlement, la démarche de communication reste prioritairement orientée sur l’image de l’entreprise et ses valeurs.
Cette problématique est d’autant plus forte pour les entreprises qui ont toujours eu une vocation dite d’intérêt général. Notre terrain d’analyse se concentre sur des entreprises longtemps sous tutelle étatique et désormais régies par d’autres statuts, mais qui ont conservé leur ‘mission statement’ originelle dans leurs valeurs et dans la culture d’entreprise, telles que les Caisses d’Epargne ou la CDC pour le secteur financier, EDF ou GDF pour le secteur énergétique, la SNCF ou Air France pour les transports par exemple.


puce Contact puce Espace rédacteurs puce RSS puce SPIP puce ESCAL-V3
Institut de Recherche en Sciences de l'Information et de Communication
21, rue Virgile Marron - 13392 Marseille Cedex 05
2012 - Aix Marseille Université - Tous droits réservés