Les médias numériques qu’on touche. Effets des écrans tactiles et des serious games sur les apprentissages et les comportements
Mis à jour le 15 avril 2016
logo imprimer     

Communication dans un colloque international avec actes (C-ACTI)

BUTTAFOGHI N., COURBET D., FOURQUET-COURBET M.P., HALIMI-FALKOWICZ S. & VAIDIS D. (2016). "Les médias numériques qu’on touche. Effets des écrans tactiles et des serious games sur les apprentissages et les comportements ". Actes du colloque: Colloque international INS HEA, "Toucher pour apprendre, toucher pour communiquer", Paris, France : Cité des Sciences, 17-19 mars  

Membre(s) IRSIC impliqué(s) :
 
Résumé :

Avec l’explosion du nombre de médias interactifs et de dispositifs socio-numériques (téléphone mobile, tablette interactive, objets connectés…), le toucher est devenu primordial dans les usages des nouveaux médias et TIC (Sundar et al., 2015). Pour communiquer avec les autres, travailler, s’informer, jouer, acheter sur Internet… toucher les écrans ou interagir avec les technologies de la communication via des « actes tactilo-kinesthésiques » est devenu habituel pour la plupart d’entre nous. Une équipe de chercheurs pluridisciplinaire essaye de mieux comprendre les rôles et les effets cognitifs et comportementaux du toucher et de l’interactivité des médias numériques. Nous émettons notamment l’hypothèse que par l’interactivité, les interactions tactiles avec les écrans peuvent conduire à profondément changer les effets cognitifs, affectifs et comportementaux de l’exposition et des usages des médias. Nous donnerons les résultats de deux expérimentations réalisées dans deux domaines différents : les serious games et la publicité sur le lieu de vente.


puce Contact puce Espace rédacteurs puce RSS puce SPIP puce ESCAL-V3
Institut de Recherche en Sciences de l'Information et de Communication
21, rue Virgile Marron - 13392 Marseille Cedex 05
2012 - Aix Marseille Université - Tous droits réservés