La bibliométrie et ses techniques
Mis à jour le 8 juin 2017
logo imprimer     

Ouvrage ou monographie (OS)

ROSTAING H. (1996). La bibliométrie et ses techniques. Toulouse, France : Sciences de la Société, Collection "Outils et Méthodes", 131 p

Membre(s) IRSIC impliqué(s) :
 
Résumé :

Le nombre rarissime d’ouvrages en langue française traitant de la bibliométrie est déconcertant. Pourtant cette discipline met à disposition des méthodes d’analyse des savoirs scientifiques et des savoir-faire techniques sans équivalent.

Le matériau de base de la bibliométrie, l’information bibliographique et de façon plus large l’information textuelle, en fait un outil de choix pour la connaissance de l’environnement d’une entreprise ou d’un organisme. L’application de méthodes statistiques et d’analyses de données spécifiques aux traitements des grands volumes d’information textuelle permet l’élaboration d’instruments d’aide à la décision. Les résultats de telles analyses bibliométriques offrent aux décideurs de nouveaux éléments de réflexions jusqu’alors insoupçonnés. Cette maîtrise des données scientifiques et techniques offre alors un avantage concurrentiel indéniable.

Cet ouvrage est conçu pour proposer des réponses à toutes personnes s’interrogeant sur les fondements de la bibliométrie et les résultats que l’on peut en attendre. Il retrace les divers concepts, méthodes, écoles de pensées et leurs évolutions jusqu’aux dernières approches appliquées aux besoins industriels. Il est rédigé de façon accessible aux non-initiés, présentant avec une grande objectivité et une grande clarté l’ensemble des travaux et des techniques bibliométriques.

La bibliométrie a tout d’abord été utilisée pour des besoins en bibliothéconomie. Dans un second temps, des sociologues américains ont trouvé dans les techniques bibliométriques des outils pertinents pour l’étude des phénomènes sociologiques liés à la communauté scientifique. Les résultats de ces travaux ont été par la suite déviés de leur objectif initial pour être considérés par les instances dirigeantes comme des indicateurs d’évaluation de la recherche publique. Les travaux en bibliométrie se sont alors orientés vers l’élaboration de macro-indicateurs pour des évaluations de la recherche et des techniques à l’échelle internationale. De nos jours, les derniers axes de recherche en bibliométrie se penchent vers une exploitation rationnelle de l’information pour répondre à des finalités de veille scientifique, technique, technologique ou concurrentielle.

Un tel ouvrage devrait constituer un document de choix pour tous les spécialistes de la veille et de l’information scientifique, technique et technologique. Le bench marking, l’analyse concurrentielle, le besoin d’innover mettent en jeu un aspect informationnel important. La bibliométrie apporte dans ce domaine une organisation et un classement des informations facilitant cette démarche indispensable à l’évolution des entreprises et des organismes. Offrir au lecteur une vision claire de cette discipline et de ses applications est l’objectif central de cet ouvrage.


Mots-clés :

Bibliométrie ; Scientométrie ; Loi bibliométrique ; Indicateur univarié ; Carte relationnelle ; Technométrie ; Indicateur brevet


Téléchargements Fichier à télécharger :

  • Taille du fichier : 939.2 ko
  • Format : PDF

puce Contact puce Espace rédacteurs puce RSS puce SPIP puce ESCAL-V3
Institut de Recherche en Sciences de l'Information et de Communication
21, rue Virgile Marron - 13392 Marseille Cedex 05
2012 - Aix Marseille Université - Tous droits réservés