L’analyse bibliométrique comme outil d’aide à la mise en place d’un groupe de recherche en physique fondamentale
Mis à jour le 17 juin 2017
logo imprimer     

Article d’une revue à comité de lecture non répertoriée par le HCERES (ACLN)

SURAUD M.-G., QUONIAM L., ROSTAING H. & DOU H (1994). "L’analyse bibliométrique comme outil d’aide à la mise en place d’un groupe de recherche en physique fondamentale". Revue Française de Bibliométrie, 13, 100-120

Membre(s) IRSIC impliqué(s) :
 
Résumé :

L’étude présentée ici s’inscrit dans le champ des études bibliométriques appliquées à un domaine de la recherche "fondamentale" en physique : la fragmentation.
L’originalité de ce travail tient donc entre autre à son objet d’étude ; il s’agit d’accompagner la mise en place d’un Groupement de Recherche (GdR) du CNRS en physique sur le thème de la fragmentation. Les physiciens demandaient l’élaboration d’une cartographie des différents groupes de recherche français travaillant directement ou indirectement sur le phénomène de fragmentation, ainsi que les problématiques de recherche abordées par ces groupes.
Par interrogation de la base INSPEC, nous avons constitué, un corpus de références bibliographiques. Puis, nous avons normalisé les champs des descripteurs "IT", "AU" et "FT" de chacune des références pour préparer le corpus à l’étude bibliométrique. L’idée est tout d’abord de construire les groupes d’auteurs ayant publié ensemble. Les groupes d’auteurs sont constitués par liens successifs par un algorithme de propagation qui parcourt le réseau des co-publications entre les auteurs du corpus. Dans un deuxième temps, nous avons identifiés les descripteurs ("IT" et "FT") et leur fréquence qui caractérisent le mieux les travaux de chacun des groupes d’auteurs constitué.
La méthode d’analyse utilisée a permis de répondre dans de très bonnes conditions à l’attente des physiciens. Ce travail a suscité un vif intérêt de la part des chercheurs impliqués dans la création du GdR. Du point de vue de la bibliométrie l’analyse développée est fort concluante. Les groupes constitués sont parfaitement homogènes sur le plan de la thématique scientifique, seuls 2 groupes sur 52 sont pollués et ont nécessité un traitement supplémentaire.


Mots-clés :

Etude bibliométrique ; Recherche fondamental en physique ; Fragmentation ; GdR du CNRS ; Cartographie des groupes de collaboration ; Réseau de collaboration d’auteurs


Téléchargements Fichier à télécharger :

  • Taille du fichier : 960.6 ko
  • Format : PDF

puce Contact puce Espace rédacteurs puce RSS puce SPIP puce ESCAL-V3
Institut de Recherche en Sciences de l'Information et de Communication
21, rue Virgile Marron - 13392 Marseille Cedex 05
2012 - Aix Marseille Université - Tous droits réservés