Evaluation des sites Internet. Construction d’indicateurs à partir des réseaux de "sitations
Mis à jour le 29 août 2017
logo imprimer     

Communication dans un colloque national avec actes (C-ACTN)

ROSTAING H. & BOUTIN E. (1999). "Evaluation des sites Internet. Construction d’indicateurs à partir des réseaux de "sitations". Actes du colloque: Les systèmes d’informations élaborées, Ile Rousse, France : Société Française de la Bibliométrie Appliquée, 27 sept - 01 oct  

Membre(s) IRSIC impliqué(s) :
 
Résumé :

L’Internet est de nos jours une nouvelle source d’information incontournable. Par contre, qui n’a pas été déjà confronté au phénomène de sur-information lors de la recherche sur un moteur ou de désorientation lors de la navigation sur Internet. Ces problèmes sont persistants sur le réseau Internet, du fait même de sa construction, et sont à l’origine de pertes de temps considérables.
Comment dans ce foisonnement de données juger l’importance des pages Internet et des sites les contenant ? Comment rationaliser la gestion de ces ressources et améliorer la performance de leur exploitation ?
La communication aborde dans un premier temps l’ensemble des différentes approches actuellement développées pour aider l’utilisateur à mieux gérer l’information présentes sur Internet. Ces techniques ont principalement pour principe l’évaluation de pages ou des sites Internet. Nous évoquons les réflexions qui actuellement ont cours pour l’évaluation des ressources Internet. Nous verrons que les principaux critères proposés font bien souvent appel à une évaluation purement intellectuelle.
Il parait indispensable de concevoir des outils de traitement automatique pour l’aide à l’évaluation de ces nouvelles ressources. Nous passons rapidement en revue les différentes techniques d’évaluation actuellement disponible en essayant de les classer par catégorie :
- analyse du contenu lexical des pages Web : classement par pertinence (moteurs de recherche ou robots tels que DigOut4U, Search’97) ; simple classement (Search’97, Nomino) ; agrégation statistique suivie d’une cartographie soit parcellaire (Sampler) soit intégrale (WebSom, Neuronav+, SemioMap, Umap, TKS,
Tétralogie) ;
- analyse du contenu multimédia des pages Web ;
- analyse de la dimension hypertextuelle des pages Web : analyse de l’espace des relations entre pages ;
- analyse du phénomène de référencement entre sites, la "sitation".
Nous positionnons alors notre approche, l’analyse des réseaux de "sitations", par rapport à ces techniques. Une description de l’ensemble des indicateurs et cartographie réseaux mise au point sera exposée.
Pour conclure, nous présentons une étude de cas mettant en application cette méthode d’analyse réseaux des "sitations". Cette expérimentation a été menée sur un corpus de données extrait de l’Internet provenant des sites traitant de la bibliométrie-scientométrie-infométrie. Ces données ont été collectées et mises en forme grâce au robot Auresys, puis ensuite traités par le logiciel Dataview pour finalement être exploitées par le logiciel Matrisme. La démarche complète de cette étude ainsi que les principaux résultats sont exposés. Cette méthodologie d’analyse de l’espace des cybernautes a déjà fait l’objet d’expérimentation sur de précédents jeux de données.

figure 1 : réseau des sitations réciproques entre les sites de l’administration française en 1996

Mots-clés :

Analyse Information Internet, Cartographie Internet, Cybermétrie, Evaluation des Ressources Internet, Analyse des Sitations, Bibliométrie, Analyse Réseaux

Internet information analysis, Internet mapping, Internet sources evaluation, Cybermetrics, Sitations analysis, Bibliometrics, Networks analysis


Téléchargements Fichier à télécharger :

  • Taille du fichier : 23.3 ko
  • Format : PDF

puce Contact puce Espace rédacteurs puce RSS puce SPIP puce ESCAL-V3
Institut de Recherche en Sciences de l'Information et de Communication
21, rue Virgile Marron - 13392 Marseille Cedex 05
2012 - Aix Marseille Université - Tous droits réservés