Calenda OpenEdition

Calenda (OpenEdition) : Agenda des événements à venir en SHS
- Catégorie Information

Consulter en ligne

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1580


La rhétorique du support
celine.guilleux@openedition.org (Céline Guilleux), mardi 20 novembre 2018

Short writings lab est un travail de recherche interdisciplinaire, collectif et collaboratif, développé au sein du Céditec, sur l’impact des nouveaux formats sur les pratiques d’écriture contemporaines. Les nouvelles pratiques d’écriture et de lecture s’établissent en interaction avec des nouveaux supports d’écriture, issus des nouvelles technologies, qui imposent leurs propres contraintes à la production des textes et, par le biais des formats, réorganisent les discours. L’interaction entre les supports et les pratiques d’écriture telle qu’elle se met en place dans les formats brefs (tweet, post, etc.) constitue un premier objet d’analyse pour développer une recherche de longue haleine ayant pour objet la « littéracie numérique ».
Discours sensoriels croisés : cacao, café, thé, vin, bière et spiritueux
celine.guilleux@openedition.org (Céline Guilleux), lundi 19 novembre 2018

L’objectif de ce colloque est d’explorer, de manière multilingue et multiculturelle, les référentiels et les univers symboliques mobilisés au cœur des discours sensoriels, mais également les expériences subjectives, pragmatiques et nécessairement sémiotiques qui s’y retrouvent associées. L’ensemble de ces galaxies sémantiques expérientielles donnent lieu à la mobilisation, la production et la reproduction d’imaginaires qui se retrouvent inscrits au sein de discours qui, en plus de dire l’expérience sensorielle gustative, olfactive et flavoriale (pour ne citer que ces exemples), participent à la création d’univers interdiscursifs qui participent de la manière dont ces discours expérientiels se retrouvent situés sociétalement.
Métamorphoses numériques des objets culturels : le carnet de recherche
celine.guilleux@openedition.org (Céline Guilleux), jeudi 15 novembre 2018

L’objectif est de penser l’objet « carnet de recherche numérique » sur le temps long de l’histoire des écritures, de ses outils et de ses supports. Suivant cette perspective, cette journée propose d’appréhender l’hétérogénéité des carnets et des pratiques des carnetiers tout en pensant les caractéristiques de cette écriture et ses enjeux pour la communication scientifique.
Bolsa de gestão em ciência e tecnologia - Publishing
celine.guilleux@openedition.org (Céline Guilleux), mercredi 14 novembre 2018

Encontra-se aberto concurso para a atribuição de uma (1) Bolsa de Gestão de Ciência e Tecnologia para Licenciado/a (BGCT-Lic.) no âmbito do projecto estratégico do Centro de História da Universidade de Lisboa. Conhecimentos ou experiência ao nível da edição de texto, suportes e plataformas digitais de publicações, nomeadamente em sistema OJS - Open Journal Systems (OJS) ou similares, e de gestão científica de processos editoriais.
Corpus à l'œuvre
celine.guilleux@openedition.org (Céline Guilleux), mercredi 14 novembre 2018

Organisé par le Centre d'études et de recherches sur les emplois et les professionnalisations (Cérep – Université de Reims Champagne-Ardenne), le séminaire annuel « Corpus à l’œuvre » se veut un espace de réflexivité sur les problèmes et les enjeux épistémologiques, théoriques et méthodologiques au cœur des recherches sur corpus. Ce séminaire pluridisciplinaire consiste à croiser et à comparer les disciplines, les méthodes et les pratiques, sur tout type de corpus.
Mode, médias, médiations
celine.guilleux@openedition.org (Céline Guilleux), mardi 13 novembre 2018

Les sciences de l’information et de la communication permettent de saisir les évolutions des médiations à l’œuvre dans les usages et les pratiques de divers secteurs de création. La mode n’échappe pas à ces transformations. La journée d’étude a ainsi pour objectif de présenter le point de vue communicationnel sur les cultures de mode et leurs médiations. Le secteur de la mode connaît en effet des formes renouvelées de création, d’échanges, de discours, de journalisme, et de stratégies de marque. De sa chaîne de production à sa chaîne de distribution et de promotion, la mode se recrée mais reste aussi immuable.
La gestion des risques en humanités numériques
celine.guilleux@openedition.org (Céline Guilleux), lundi 12 novembre 2018

Si les risques inhérents aux projets de recherche nécessitant la manipulation d’organismes vivants ou d’équipements lourds sont aisément compris et identifiés par les institutions de recherche, ceux qui ont trait aux projets de recherche en humanités numériques (HN) sont moins connus et donc moins bien anticipés. Les projets HN reposent eux aussi sur la prise de risques, en particulier dans la gestion des données, publiques ou privées, dans le rapport à la technique, au temps, au public. Les risques mériteraient d’être pensés, non seulement dans la perspective des appels à projets de recherche, mais aussi et surtout pour mettre en évidence la dimension expérimentale des recherches en humanités numériques.
Musiciens, opérateurs culturels et anthropologues
anastasia.giadinelli@openedition.org (Anastasia Giardinelli), vendredi 9 novembre 2018

Dans ce séminaire, nous interrogeons différentes situations d'anthropologie musicale appliquée en convoquant un panel diversifié d’acteurs dont, en première ligne, des opérateurs culturels et des anthropologues de la musique. Nous souhaitons ainsi instaurer dans l’université un dialogue entre ces protagonistes qui fabriquent aujourd’hui des mondes musicaux communs. Il s’agit, grâce à cette démarche transversale et interdisciplinaire, de valoriser le caractère heuristique de ces expériences conjointes, tout en évaluant les engagements et les clivages qu’elles produisent. À travers l’appréhension de cas les plus divers, la place de l’anthropologue est discutée tant au regard de la distanciation nécessaire à la conservation d’une perspective analytique que face à l’apport de la recherche dans les mondes professionnels de la musique, et plus largement au sein de la société civile. Les considérations éthiques sont donc au centre de notre réflexion sur la position de l’anthropologue « embarqué ».
La professionnalisation de la communication politique en question : acteurs, pratiques, métiers
anastasia.giadinelli@openedition.org (Anastasia Giardinelli), jeudi 8 novembre 2018

Le dossier proposé souhaite interroger la professionnalisation de la communication politique. En effet, l’activité politique est de plus en plus professionnalisée, ce qui va de pair avec le développement de professions annexes liées à la profession politique. Il est néanmoins surprenant que les métiers de la communication restent généralement absents des travaux récents sur les modalités de professionnalisation des entourages des professionnels politiques. Si la communication est identifiée comme une dimension non négligeable du travail politique, les individus qui en ont la charge restent peu connus. Quand la dimension communicationnelle de l’activité politique est abordée, elle l’est généralement en creux, sans qu’on n’en sache beaucoup plus sur les trajectoires et les pratiques des acteurs sociaux en charge, partiellement ou totalement, des activités de communication pour des personnels politiques (élus ou en campagne pour l’être) et/ou pour leur organisation partisane. L’analyse de la professionnalisation de ces faiseurs de la communication, autrement appelés « travailleurs du symbolique », reste donc à faire, dans un contexte de technicisation et de perfectionnement des outils et stratégies de communication.
Repenser la robustesse et la fiabilité en recherche : les chercheurs face à la crise de la reproductibilité
anastasia.giadinelli@openedition.org (Anastasia Giardinelli), jeudi 8 novembre 2018

Les chercheurs sont confrontés au fait de ne pouvoir obtenir les mêmes résultats soit en reprenant les mêmes méthodes et/ou les mêmes données soit en s’appuyant sur de nouveaux jeux de données et/ou d’autres méthodes poursuivant le même objectif de recherche. Le problème de la fidélité et de la réitération des résultats se pose à l’échelle collective comme individuelle. Il serait tentant de s’en référer à la conception poppérienne de la science selon laquelle l’erreur et sa réfutation résident au cœur même du processus scientifique. Mais le phénomène prend une ampleur telle que les notions mêmes de résultat et de fiabilité sont remises en cause. Au-delà des problèmes inhérents à la production des données et de leur analyse, les chercheurs doivent composer avec un système éditorial qui n’incite ni à reconnaître les résultats négatifs ni les auto-rétractations.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1580

puce Contact puce Espace rédacteurs puce RSS puce SPIP puce ESCAL-V3
Institut de Recherche en Sciences de l'Information et de Communication
21, rue Virgile Marron - 13392 Marseille Cedex 05
2012 - Aix Marseille Université - Tous droits réservés