Appel à articles : Les archives, bibliothèques et musées à l’ère du web social et participatif
Mis à jour le 10 avril 2015
logo imprimer

Appel à articles

Les archives, bibliothèques et musées à l’ère du web social et participatif

Numéro thématique de la Revue canadienne des sciences de l’information et de bibliothéconomie

NOUVELLE DATE LIMITE : 31 JANVIER 2015

Directeurs scientifiques invités
Fidelia Ibekwe-SanJuan, Ecole de Journalisme et de Communication (EJCAM), Aix-Marseille Université, France.
Elaine Ménard, School of Information Studies, McGill University, Québec, Canada.

Thème
Le terme « web 2.0 » renvoie à un ensemble d’outils web, ayant comme dénominateur commun la création de contenus par les utilisateurs. Le web 2.0 a intensifié et rendu possible, à une échelle planétaire, des mécanismes collaboratifs pour la production de contenu. Il s’agit d’une transformation progressive du web traditionnel qui, pendant près de quinze ans, reposait sur un modèle de diffusion, principalement structuré par les prestataires de services et de contenus.

Cette capacité participative et collaborative du web 2.0 peut dans certains cas gommer d’anciennes frontières ou hiérarchies entre professionnels et amateurs dans différents secteurs d’activité, qu’ils soient du domaine privé ou du domaine public (journalisme 2.0, journalisme citoyen, etc.). Les métiers liés à la création et à la diffusion de contenus et des savoirs semblent être particulièrement touchés (éditeurs, artistes, graphistes, journalistes, documentalistes, veilleurs, bibliothécaires, archivistes, infos-managers, etc.). L’adoption massive de la technologie du web participatif par le grand public conduit à une reconfiguration et à un repositionnement des acteurs dans ces secteurs.

Ce numéro spécial vise à sonder des mutations ou transformations en cours au sein des institutions et acteurs des bibliothèques, archives, musées et médias en ligne du fait de la généralisation des pratiques numériques du type web 2.0. Les rédactrices de ce numéro thématique de la Revue canadienne des sciences de l’information et de bibliothéconomie invitent les chercheurs provenant de différentes disciplines à soumettre les résultats de travaux originaux non publiés en lien avec les changements occasionnés par le web 2.0 dans ces secteurs.

Les contributions peuvent porter sur différents aspects : épistémologique, technologique, sociologique, économique ou politique de l’impact du web 2.0 dans le contexte des bibliothèques, archives, musées et les nouveaux médias. Plus spécifiquement, les contributions pourront aborder les questions suivantes :

  1. Comment les référentiels institutionnels (nomenclatures, langages de classification, catalogues, thésaurus, indexation contrôlée) produits par des professionnels (bibliothécaires, archivistes, journalistes, conservateurs de musée) peuvent-ils s’accommoder de la culture participative du web social et les contenus générés par les usagers ?
  2. Comment les dispositifs numériques du web 2.0 transforment-ils (ou non) la relation que les bibliothèques, les musées, et les archives entretiennent avec leurs publics et vice-versa ? Jusqu’à quel point les concepts/phénomènes de bibliothèques ou muséologie participatives sont-ils devenus des réalités ? Sommes-nous dans un cadre de rupture avec des pratiques anciennes qui ne seraient pas participatives et de nouvelles pratiques qui le seraient devenues ?
  3. Quelle réception le public réserve-t-il à ces applications novatrices de technologies de web 2.0 en bibliothèques, archives et musées ?
  4. Les dispositifs techniques de type participatifs (mashups, baladodiffusions, blogues, étiquetage social/folksonomies, partage de favoris, usages de réseaux sociaux tels que Twitter, Facebook, LinkedIn, museum informatics, etc.) créent-ils de nouvelles portes d’entrée ou de nouveaux modes d’interaction avec les artéfacts documentaires, muséographiques ou archivistiques ?
  5. Quelles modalités sont trouvées pour faire coexister à la fois des lieux physiques (musées, bibliothèques, archives) et leurs formes virtuelles ? Cette coexistence est-elle appelée à perdurer (cf la menace de fermeture de bibliothèques dans certains pays) ou est-ce que la multiplication de formes virtuelles des bibliothèques, musées et archives ne risque pas d’entraîner, à terme, une déterritorialisation ou disparition de ces institutions en tant que lieux physiques occupant le territoire ?
  6. La distinction institutionnelle et historique entre archives, bibliothèques et musées est-elle mise au défi par le numérique ? Les frontières entre eux sont-elles en train de devenir poreuses du fait de nouveaux besoins de publics engendrés par le web social (des « museo-bibliothèques ») ?
  7. Quelles évolutions socioprofessionnelles ou repositionnements épistémologiques sont en cours au sein des acteurs des bibliothèques, archives et musées, médias sont occasionnés par ces nouveaux dispositifs numériques ?
  8. Quel est l’impact de l’ouverture des données publiques pour ces institutions ?

Les propositions reçues feront l’objet d’une évaluation en aveugle selon les modalités normales d’évaluation de la Revue canadienne des sciences de l’information et de bibliothéconomie.

La revue
La Revue canadienne des sciences de l’information et de bibliothéconomie, établie en 1976, est la revue officielle de l’Association canadienne des sciences de l’information. Elle a pour objectif de contribuer à l’avancement des sciences de l’information et de bibliothéconomie au Canada.

Langue
Les soumissions sont acceptées en français et en anglais.

Échéancier
- Mars 2014 : Appel à soumission
- 31 Janvier 2015 : Deadline for submission of the first draft of the article
- 15 Mars, 2015 : Decision of the review committee sent to authors
- 1er Juin 2015 : Submission of the final version of the article
- Automne 2015 : Publication of the special issue

Soumission
Pour toutes questions sur ce numéro thématique, veuillez contacter les rédactrices invitées.

Veuillez envoyer votre manuscrit en version électronique (Word ou RTF) à :
- fidelia.ibekwe-sanjuan@univ-amu.fr
- elaine.menard@mcgill.ca


Téléchargements Fichier à télécharger :

  • Taille du fichier : 105.1 ko
  • Format : PDF
puce Contact puce Espace rédacteurs puce RSS puce SPIP puce ESCAL-V3
Institut de Recherche en Sciences de l'Information et de Communication
21, rue Virgile Marron - 13392 Marseille Cedex 05
2012 - Aix Marseille Université - Tous droits réservés